A QUELLES OCCASIONS PEUT-ON OFFRIR UNE MESSE ?

Tous les moments importants de la vie peuvent être l’occasion d’offrir une messe.

POUR LES DÉFUNTS
Célébrer la messe pour les défunts est une tradition très ancienne dans l’Eglise. C’est un acte de foi où nous demandons à Dieu de les accueillir auprès de Lui dans sa gloire.

POUR UNE DEMANDE PARTICULIÈRE
On peut par exemple pour les vocations, pour que le Seigneur envoie des “ouvriers” toujours plus nombreux au service de l’Eglise.

POUR LES VIVANTS
Pour des proches qui vivent un moment difficile : maladie, difficulté de couple etc. ou pour soi-même. La messe est alors un soutien pour notre prière d’intercession.

EN ACTION DE GRÂCE
On peut également offrir une messe pour remercier Dieu d’un heureux événement: un mariage, une naissance, la réussite d’un projet, une prière exaucée…

LE SAVIEZ-VOUS ?

Lorsque des personnes souhaitent demander la célébration de plusieurs messes consécutives pour une même intention, il leur est proposé une neuvaine (messes consécutives sur 9 jours), ou un trentain (30 jours).

QUELLE DATE ?

Le fidèle peut préciser la date à laquelle il souhaiterait que la messe soit célébrée, ceci très particulièrement afin de s’y unir, par sa présence ou par sa prière.

COMMENT PROCÉDER ?

Pour demander une messe, il vous suffit de vous adresser au secrétariat paroissial, qui vous renseignera sur les dates possibles de célébration.

Tél : 09 50 14 88 01

« Célébrer une messe à une intention est un bel acte de foi dans la puissance de l’Eucharistie. C’est aussi remettre cette intention au Christ qui donne sa vie, c’est l’inscrire dans la grande prière, par excellence, de l’Eglise, c’est enfin s’offrir soi-même avec Jésus, par amour. »

UNE TRADITION ANCRÉE DANS L’ÉGLISE

Depuis très longtemps, l’Eglise accepte de célébrer la messe a une intention particulière des fidèles. Le prêtre, au moment de la prière eucharistique, présente l’intention qui lui a été confiée.

L’offrande de messe

Il est de tradition que la personne qui demande une messe à une intention particulière s’associe plus spécialement à la célébration en donnant au prêtre une offrande. L’offrande participe concrètement à la vie de la communauté chrétienne : conditions matérielles de la vie du prêtre, déglacement en voiture…

Ce geste financier signifie aussi, pour celui qui offre la messe, qu’en donnant un peu de lui-même, il désire s’intégrer à l’offrande que Jésus fait à son Père : s’associer à l’Eglise et à ses besoins, participer à l’évangélisation.

Le montant indicatif de l’offrande fixée par l’Assemblée des évêques est actuellement établi à 17 € pour une messe.